Musique

Décès de Buzy, grande figure musicale des années 80

today16 novembre 2023 8 1

Arrière-plan
share close

L’information est passée plutôt discrètement, et pourtant ! Buzy, célèbre chanteuse des années 1980, nous a quittés ce mardi 14 novembre 2023.

Buzy, de son vrai nom Marie-Claire Girod, auteure, compositrice et interprète française, s’est éteinte à l’âge de 66 ans à Paris.

Originaire de Metz (Moselle), cette artiste emblématique, qui avait signé son premier contrat en 1980, a marqué son époque avec des titres mémorables tels que « Dyslexique » et l’album « Insomnies » sortis en 1981.

Aux côtés de Jeanne Mas et Guesch Patti, Buzy s’est hissée au sommet des hit-parades de l’époque, accumulant les succès avec des titres tels que « Adrian » en 1983 et « Body Physical » en 1986, tout en faisant sensation à la télévision. Elle fréquente des artistes emblématiques tels que Bashung, Daniel Darc, et Gainsbourg, devenu Gainsbarre, pendant la période de « Love on The Beat ». Gainsbourg lui-même succombe au charme de son écriture et de son sens mélodique.

En 1985, Gainsbourg produit la chanson « I Love You Lulu », souvent mal interprétée comme une déclaration d’amour envers Buzy. Cependant, la chanteuse souligne qu’elle avait écrit la chanson bien avant leur rencontre, détaillant ce souvenir doux-amer dans son autobiographie « Engrenages », parue en 2002 (rééditée en 2019). En retour, elle lui dédie la délicate chanson « Gainsbarre » sur le même album, avec les paroles évocatrices « Coup de bambou, coup de barre, j’ai rencontré Gainsbarre », accompagnées d’un clip riche en références, en admiration, et teinté d’une légère réserve.

Malgré une certaine éclipse médiatique dans les années 1990, Buzy n’a jamais cessé de chanter. Elle a partagé la scène avec Michel Sardou à l’Olympia en 1995. Dans les années 2000, elle est retournée à sa passion première, la psychothérapie, en ouvrant son cabinet à Paris, tout en continuant à publier des albums tels que « Rêve éveillé » (1993), « Délits » (1998), « Borderlove » (2005), « Au bon moment, au bon endroit » (2010), et enfin « Cheval fou » (2019), qui inclut des duos avec Bertrand Belin et Anna Mouglalis.

Bien que le grand public l’ait quelque peu perdue de vue, la scène underground lui a rendu hommage en 2001 avec la compilation « Tous Buzy », où quinze jeunes artistes ont repris ses chansons. Des artistes tels que Mademoiselle K, Adrienne Pauly et Fishbach sont souvent considérées comme ses héritières.

Écrit par: RN7radio


0%